Amis de Saint Jacques de Compostelle Valonia + Bruselas + Belgica

Avec beaucoup d’humour, un message de Michel

vendredi 10 août 2012

Michel Drygalsky, marathonien de saint Jacques et aussi marathonien pour les dons d’organes, nous fait part de son arrivée à Santiago de Compostelle

Voici le message de Michel, reçu ce vendredi 10 août.
Je tiens à le féliciter pour tous ces parcours sur les chemins de Compostelle et sur d’autres en ayant toujours en pensée l’aide qu’il peut apporter à son prochain.
Il ne manque pas d’humour non plus pour relater ses diverses expériences, mais comme vous le découvrirez, il donne de très bons conseils aux pèlerins qui se déplacent durant les mois de vacances scolaires.

Message de Michel

Bonjour à tous,
Youpie, j’ai rejoins pour la 5e fois St Jacques de Compostelle en courant à pied.
C’est la1e fois que je ne suis pas parti à pied de Charleroi, mais j’ai une excuse (il faut bien que ça serve à quelque chose), je n’avais que quelque jours pour faire le chemin.
Ce matin à 7h30, je suis parti d’Amenal, à15 km (soit disant) de Santiago, pour arriver sur la Place de Santiago (St Jacques de Compostelle) à 10h00, après avoir seulement couru 20 km.
Il faut dire que je me suis souvent arrêté pour faire des photos.
En plus, le trajet était comme d’habitude, très dur, ce n’était que des côtes et des descentes comme dans les montagnes russes de foire et aussi que je me suis perdu dans la Ville de Santiago.
Après des feux de signalisation, j’ai suivi des Pèlerins, je les ai dépassé et après je n’ai plus vu de balise ni de Pèlerin devant et quand je me suis retourné, il n’y avait plus personne.
J’ai fait demi-tour et j’ai demandé mon chemin. Les Pèlerins que j’ai suivi revenaient (je crois) de la Cathédrale et allaient vers leurs Albergues.
Arrivé au tournant d’une rue, j’ai entendu le Musicien qui joue de la cornemuse.
Ce Musicien se trouve dans le petit tunnel qui rejoint la Place de la Cathédrale de Santiago (St Jacques de Compostelle) et à chaque fois qu’il y a un (ou plusieurs) Pèlerin qui arrive, il joue de sa cornemuse, avec l’écho, cela s’entend de loin.
Après les photos d’usage, je suis allé chercher ma Compostella à côté de la Cathédrale et j’en ai profité de déposer comme d’habitude, des documents sur le don d’organes.
Nous logeons dans une chambre (PR) avec vue sur la Cathédrale qui se trouve plus ou moins à 200m (pas à vol d’oiseaux).
Question de participation de Pèlerins au mois d’août, c’est énorme, je n’ai jamais vu ça. Il faut dire aussi, que c’est la1e fois que je fais le chemin et que j’arrive à « Sarria (108km de St Jacques) au mois d’août.
Pour obtenir plus vite un emploi, une gratification ou avoir plus facilement une maison sociale ou autre chose, il est conseillé aux Espagnols d’avoir la « Compostella » et pour l’avoir, ils doivent faire les100 derniers km à pied ou 250 km à vélo pour arriver à St Jacques de Compostelle, idem pour les associations de jeunes et moins jeunes. Aux mois de juillet et août, à partir de Sarria, des Espagnols il y en à beaucoup sur le chemin et ont les entend.
Ces informations me sont communiquées par plusieurs offices Touristiques ou Communaux, quand je dépose des documents explicatifs concernant le don d’organes.
Du coup, aux mois de juillet et août en plus des Pèlerins Espagnols, il y a les Pèlerins du monde entier, ce qui veut dire qu’il y a beaucoup de monde sur le chemin des « étoiles » à ces périodes. Je ne conseille pas aux futurs Pèlerins Belges, de faire la même chose. Si j’ai un conseil à leur donner, c’est d’arriver à St Jacques avant le mois de juillet.
Maintenant que je suis arrivé à St Jacques, je peux vous dire que me concernant, je n’ai plus mal de mes 50 marathons sur piste. Il faut dire qu’avant de partir, Isabelle m’a bien préparé pour partir à St Jacques de Compostelle.
Isabelle, c’est la kiné et coureuse à pied, qui avec Guy, coureur et Kiné aussi, en plus de courir à côté de moi minimum deux fois par semaine, ils me soignaient après mes marathons. Je les remercie encore très fort.
Demain je suis en repos (seulement 5 ou 10 km de décrassages) nous repartons vers St Jean-Pied-de-Port, mais avant cela, je m’arrête à 35 ou 40 km de Castrojeriz pour y aller en courant à pied.
J’ai beaucoup de photos du voyage mais je dois encore les trier. Soit c’elles qui sont ratées parce que je suis tombé en photographiant, ou celles que l’appareil a photographié le sol en tombant (pour que je ne tombe pas).
Ce message à été corrigé par Nicole, donc s’il y a des fautes, je n’en peux rien.
Attention, cette phrase Nicole ne l’a pas corrigée.
Bisous, Amitiés et à bientôt,
Michel.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1259 / 144213

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Courrier des Internautes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License